Nous contacter Piolet club Genève, Rue Agasse 54, 1208 Genève

Le mot du Président

Durant la dernière période glacière, nommée Würm qui date de -35000 ans à – 15000 ans, ça ne nous rajeunit pas, les glaciers recouvraient les Alpes jusqu’au Jura, le lac Léman encore inexistant sous près de 800m d’épaisseur de glace….

Les glaciers des vallées du Rhône et de l’Arve se frottent et se rencontrent dans notre région en passant par-dessus de nombreuses montagnes jusqu’au sommet du petit Salève.

Pendant et à la fin de cette période, ces glaciers ont charrié quantité de blocs, essentiellement de granite qu’ils ont abandonné dans leur migration et déposé alors sur les flancs des montagnes au fur et à mesure de leur avance, de leur fonte et finalement de leur retrait ….

Si vous allez vous promener au petit Salève en hiver vous remarquerez à travers les hêtres et les châtaigniers sans leur feuillage des blocs *erratiques de toutes tailles, abandonnés sur ses pentes et même jusqu’à son sommet à 899m ! Une concentration exceptionnelle dans ce virage qui dirige les glaciers de l’Arve en direction du col du mont Sion et de Fort l’Ecluse, le glacier passant même par-dessus le Vuache !

Certains blocs sont bien connus et répertoriés, ceux de Pierre Vieille au petit Salève notamment.  Par contre quasiment aucun bloc ne subsiste sur le flanc du grand Salève côté Genève, soit ils ont continué leur errance en direction de Bellegarde et de Lyon  soit ils ont tous été exploité et utilisé par les Graniteurs originaires du Piémont qui en ont découpé des tonnes pour encadrer les portes et fenêtres des fermes régionales et aussi tailler des bassins de ferme et de magnifiques pressoirs à raisins, les campagnes environnantes étaient couvertes de vignes produisant souvent des petits vins au 19° siècle jusqu’au milieu du siècle passé.

Un énorme bloc non répertorié à ma connaissance a été abandonné seul au milieu d’un pâturage à 1100 m d’altitude entre la Thuile et le chalet des Convers, d’une taille impressionnante 10m x 5m soit d’un poids estimé à 120 tonnes, mais pour le transporter le poids d’un bloc n’a pas d’importance, les glaciers ont les reins solides !!

Et pour mémoire, deux autres blocs de granite bien connus sont la pierre du Niton et la pierre du Dyolin dans la rade de Genève, eux aussi déposés certainement par le glacier du Rhône.

Pour vous mettre en situation, allez en hiver au sommet du Reculet ou de la Dôle, choisissez un jour de beau temps avec une mer de brouillard assez haute, de façon à ce qu’elle arrive presque jusqu’au sommet du Salève et là vous aurez sous vos yeux en regardant en direction des Alpes et de Lausanne l’image des glaciers d’il y a 25000 ans recouvrant toutes la plaine et les vallées, des Alpes à la vallée du Rhône en direction d’Aix les Bains et plus loin …….

Bonnes découvertes à vous au hasard de vos randonnées !


*Erratique   = Venant d’errer, aller à l’aventure. 1m3 de granite pèse 2,65 tonnes.  

Les blocs erratiques au Petit Salève