Nous contacter Piolet club Genève, Rue Agasse 54, 1208 Genève Le mot du président

Discours de Noël du président

Le 15 12 2018 autour du brasero et près des sapins

NOS montagnes et NOUS

La magie et la beauté des montagnes nous attirent parfois de manière inexplicable, notre fascination peut devenir une obsession, les montagnes sont sauvages et ingouvernables, c’est la source de leurs dangers, mais braver ces dangers peut provoquer de formidables joies, pour certaines personnes l’appel de l’aventure est irrésistible parce que les montagnes ne sont pas seulement faites de roches et de glaces mais aussi de rêves et de désirs.

La vitesse de formation des montagnes s’est produite à une lenteur inimaginable comparée à la brève durée d’une vie humaine, si courte et insignifiante.

Les montagnes bougent, c’est la symphonie de la terre, de tous temps elles ont grandi et ne se sont jamais préoccupées de nous, elles ne veulent rien de nous et ignorent notre existence, du coup elles n’ont rien à se reprocher, n’ont aucune animosité envers les êtres humains qui peuvent perdre la vie sur leurs sommets.

Les changements climatiques influencent les mouvements de nos vallées, les glaciers, en se retirant et en diminuant d’épaisseur laissent leurs flancs s’écrouler et parfois toucher les montagnards qui s’aventurent à ces endroits abandonnés par les glaces, ajoutons le permafrost qui nous joue des tours en augmentant le nombre d’éboulements de roche.

Autrefois les paysages sauvages n’étaient pas attirants et maintenant des milliers de personnes s’engagent avec confiance dans ces contrées.

Il y a seulement 300 ans, gravir une montagne était considéré comme de la folie ou comme entrer dans le territoire du Diable !

Les montagnards de très haut niveau appellent le danger et payent pour lui, le risque est devenu acceptable et ils se sentent en vie lorsqu’ils savent qu’ils peuvent mourir à tous moments.

Aller sur leurs flancs est nécessaire mais pas forcément sur leurs sommets, certains surévaluent leurs forces et échouent, la vie de tous les jours est pleine de dangers, il n’y a pas besoin d’en chercher davantage.

Alors NOUS, montagnards modestes, restons raisonnables pour continuer à les parcourir le plus longtemps possible tous nos sens en éveil !

Je vous souhaite de passer d’excellents moments bien au chaud parmi les vôtres durant cette période de fêtes de Noël.

Jean-Paul DELISLE.